• Mylène

Paris rêvé, Nippons déprimés

Mis à jour : 18 févr. 2020





Certains Japonais souffriraient de dépression à leur retour de Paris. Notre ville lumière, cité de l’amour, capitale de la mode et de la gastronomie, décevrait-elle ses touristes du pays du Soleil-Levant ? Le docteur Hiroaki Ota, psychiatre à l’hôpital Sainte-Anne, a mis en avant le « syndrome de Paris ».


En effet, les Japonais fantasmeraient sur les stéréotypes de la capitale française : habitants raffinés et élégants, lieux romantiques et uniques… Ils imaginent le décor du film Amélie Poulain, un succès au Japon.


Or, une fois sur place, c’est un choc culturel pour les plus fragiles. La rencontre avec des Parisiens râleurs, pressés et arrogants déclencherait chez eux déception et mal-être.


La dégradation de notre image hors de l’Hexagone semble réelle. « On aime la France mais pas les Français », le nouveau slogan des touristes étrangers ?


Article initialement publié dans L'Humanité

  • Instagram
  • Noir LinkedIn Icône

© 2020 by Mylène Comte